user_mobilelogo
HISTORIQUE

  

Aucun historique de cette maison, dans la région Est de l'Islande.

 

Cette région est très riche historiquement et culturellement : chaque hameau, chaque village possède son musée, son monument, de la présence romaine au premier siècle après JC en passant par l'étonnante attaque de pirates algériens au 17e siècle jusqu'en 1875 lorsqu'une éruption du volcan Askja dévasta une large zone, entraînant une émigration massive des Islandais de l'est vers l'Amérique.

 

La région s'est bien sûr développée autour de la chasse à la baleine (à Mjóifjörður dans l'une des plus grandes stations baleinières du monde au cours du 19e siècle) et du commerce du hareng. De nos jours, la pêche reste le premier atout économique de cette zone, talonnée par l'agriculture (moutons, céréales), le tourisme ainsi qu'une importante fonderie d'alumine (oxyde d'aluminium).

 

 

islande 0842 

 

 

Rapport kronoscopique

 

Jour 9 de nos aventures islandaises. Réveillés vers 7h, avant le réveil, nous déjeunons rapidement, nous préparons et quittons la guesthouse avec ses nains de jardin sur la terrasse vers 8.30. Nous n'allons pas loin : ... lire la suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rapport kronoscopique, suite

 

Dans le chemin qui descend jusqu'à la route, il y a une maison abandonnée, sur le côté. Nous l'avons vue hier soir en arrivant et au retour du resto, de nuit, nous sommes allés faire un repérage pour savoir si elle était accessible. Aucun problème : la porte est simplement fermée avec la poignée et crochetée à l'aide de deux fils de fer. Nous garons donc la voiture sur le bas-côté, prenons le matériel et empruntons le chemin d'accès d'une vingtaine de mètres comme si nous le parcourions tous les jours.
L'extérieur est sinistre, cette façade de manoir est inquiétante, on se croirait véritablement dans un film d'horreur. Nous frappons quand même à la porte, au cas où, appelons dans le vide voir si quelqu'un est là - un mouton nous répond au loin - puis ouvrons la porte.
Le silence est palpable. L'intérieur est un capharnaüm de bibelots et objets en tout genre : un landau, un vélo d'enfant, une vieille gazinière, des cahiers d'écolier, un agrandisseur photo, des skis, des valises et cartons débordant de vêtements... Sont-ils partis précipitemment?
Nous y restons presque 1h30. Photos sympas, mais le site est un peu décevant au final, si ce n'est l'agencement et l'état général de la maison. Ah oui et aussi l'absence totale de tags.

 
Vous avez aimé ? Voilà. C'est bien ici qu'on clique pour laisser un petit commentaire (c'est gratuit) !
  • Vous avez aimé ? Soyez le premier à me laisser un commentaire !
kronoscopia